Analyse trimestrielle à fin T2 2017

Compte tenu du passage progressif des entreprises à la DSN, le nombre de DUCS a considérablement chuté au premier trimestre 2017. Dans ces conditions, nous ne sommes pas en mesure de mener des analyses pertinentes sur les évolutions de la situation sociale des entreprises.

L’indice trimestriel de l’emploi des TPE/PME mesure l’évolution des effectifs moyens des entreprises.

  • Cet indice, au plus près des entreprises, permet de suivre l’évolution de l’emploi trimestre par trimestre et de comparer les chiffres avec ceux de l’année précédente, sur la base d’un périmètre constant d’entreprises de la région.
  • Cet indice d’emploi est mesuré à partir d’une moyenne trimestrielle de plus de 2 300 entreprises bretonnes.

A noter : La forte baisse du nombre de TPE/PME analysées au cours des derniers trimestres s’explique par le passage progressif des entreprises bretonnes à la DSN, qui réduit mécaniquement le nombre de DUCS transmises par les experts-comptables. Notons que ce phénomène s’accentuera durant les prochains mois dans les TPE de moins de 9 salariés.

L’emploi salarié des entreprises de plus de 9 salariés continue de progresser sur le quatrième trimestre 2016, même si la croissance a légèrement ralenti.

L’emploi salarié dans les PME de plus de 9 salariés a ainsi progressé de 1,6% au cours du quatrième trimestre 2016 par rapport au quatrième trimestre 2015. C’est le huitième trimestre consécutif de hausse de cet indicateur, et la courbe montre clairement que les entreprises bretonnes de plus de 9 salariés se portent mieux qu’en 2015 !

La relative faiblesse de l’échantillon liée au passage progressif des entreprises de la région à la DSN impose cependant une certaine prudence dans l’interprétation de ces données. Cette croissance relativement modeste de l’emploi salarié au cours du quatrième trimestre traduit en effet des évolutions très contrastées selon les départements.

  • Alors que les effectifs des entreprises de plus de 9 salariés ont continué de progresser de façon soutenue dans les Côtes d’Armor et dans le Morbihan, ils ont quasiment stagné dans les deux autres départements de la région.
  • Une stagnation qui apparait surprenante, notamment pour les entreprises d’Ille-et-Vilaine, qui sont clairement celles qui affichent la plus forte croissance de leur activité sur les derniers trimestres.

Précision méthodologique

L’indice trimestriel de l’emploi des TPE/PME est construit à partir des déclarations DUCS mensuelles et trimestrielles des entreprises.

Compte tenu des différences qu’elles présentent en la matière, deux indices trimestriels d’emploi ont été construit :

  • Le premier suit l’évolution des effectifs dans les entreprises bretonnes de 9 salariés et moins.
  • Le second se concentre sur l’évolution de l’emploi des entreprises de la région comptant plus de 9 salariés.

Etant donné le passage progressif des entreprises à la DSN, le nombre d’entreprises étudiées dans le cadre de cette analyse ne cesse de se réduire, ce qui impose une certaine prudence dans l’interprétation des chiffres du quatrième trimestre 2016.

 

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions en glissement annuel sur la base d’un périmètre constant d’entreprises de la région.