Analyse trimestrielle à fin T2 2017

Analyse de l’activité

Cette (toute relative) contre-performance des TPE/PME de la construction se doit toutefois d’être tempérée. D’une part, la croissance de l’indice mensuel de chiffre d’affaires est restée soutenue (+2%). D’autre part elle doit être mise en relation avec la croissance tout aussi dynamique du deuxième trimestre 2016.

Or, durant ce trimestre, tous les autres secteurs d’activité avaient dû composer avec une baisse de leur chiffre d’affaires journalier moyen.

Autrement dit, les entreprises de la construction étaient les seules, durant le deuxième trimestre 2017, à subir un effet de base négatif.

Source : Données issues de la base Statexpert – Variations en glissement annuel sur la base d’un périmètre constant de près de 16 000 entreprises.