Analyse trimestrielle à fin T3 2020

Analyse trimestrielle T3 2020

Soumis à des restrictions d’activité au-delà du 11 mai, les professionnels de la filière CHR sont parmi les plus durement et les plus durablement touchés par la crise Covid-19. La filière s’est retrouvée à l’arrêt quasi-total du 15 mars au 2 juin 2020. Suite à un second trimestre 2020 catastrophique, l’activité de la filière est restée sous haute tension. Le contexte sanitaire et les contraintes imposées aux professionnels du secteur ont encore très fortement impacté l’activité. La fréquentation des restaurants, des cafés-bars et plus encore des hôtels a été nettement moindre cet été qu’à l’accoutumée. Quant au ticket moyen, il a fortement baissé en raison de l’absence persistante de la clientèle étrangère et professionnelle. Dans ce cadre, le chiffre d’affaires de la filière CHR a encore chuté de 30% sur la période juillet-septembre par rapport à l’an dernier à la même période. Sur l’ensemble des 9 premiers mois, la baisse s’est établie à 47,5% en France, avec néanmoins de fortes disparités entre l’Ile-de-France, plus durement touchée (-58,7%), et la Nouvelle Aquitaine, qui accuse une baisse un peu moins brutale (-39,8%).

Évolution du chiffre d’affaires des cafés, hôtels et restaurants par région

Unité : % des variations 9 premiers mois 2020 vs 9 premiers mois 2019

Régions
Auvergne-Rhône-Alpes -40,1%
Bourgogne-Franche-Comté -38,7%
Bretagne-40,2%
Centre-Val de Loire -39,3%
Corsen.c
Grand Est-46,3%
Hauts-de-France-44,6%
Ile-de-France-58,7%
Normandie-40,9%
Nouvelle-Aquitaine-39,8%
Occitanie-45,8%
Pays de la Loire-40,5%
Provence-Alpes-Côte d’Azur-47,9%
Toute la France -47,5%