Analyse trimestrielle à fin T1 2018

Analyse de l’activité

Au global, les cinq secteurs du commerce de proximité de la région analysés par l’Ordre des experts-comptables ont affiché une progression de leur chiffre d’affaires journalier moyen de +2,8% durant le premier trimestre 2018 (par rapport à la même période de 2017). C’est certes moins que ce que l’on constate à l’échelle de la région, mais c’est nettement mieux que la performance enregistrée durant le quatrième trimestre 2017 (+0,7%).

Signe du dynamisme des commerces de proximité bretons en ce début d’année 2018, les cinq professions analysées ont toutes enregistré une activité en hausse par rapport au premier trimestre 2017. Les TPE/PME de ces secteurs ont certes profité d’un effet de base positif (le chiffre d’affaires s’était contracté dans les cinq secteurs au premier trimestre 2017), mais ce carton plein reste assurément une bonne nouvelle pour la région.

Les boulangeries et les salons de coiffure ont enregistré des hausses d’activité supérieures à +2% au cours des trois premiers mois de l’année 2018. Là-aussi, c’est plus que ce que l’on observe à l’échelle nationale pour ce type d’activités. Si les boulangeries sont habituées à voir leur chiffre d’affaires progresser de trimestre en trimestre, ce rebond constitue une excellente nouvelle pour les coiffeurs, dont l’activité évolue de façon plus heurtée. Au cours des cinq derniers trimestres, le chiffre d’affaires de la profession s’est en effet contracté deux fois. Comme on l’observe à l’échelle nationale, les salons de coiffure ressentent de plus en plus violemment la concurrence des coiffeurs à domicile, qui ne cessent de gagner du terrain.

 

Source : Données issues de la base Statexpert – Variations en glissement annuel sur la base d’un périmètre constant de plus de 16 000 entreprises