Analyse annuelle 2015

Analyse par régime fiscal > EBE

Sans grande surprise, l’évolution de l’Excédent Brut d’Exploitation des entreprises bretonnes est également très disparate selon le régime fiscal considéré.

Les BNC et les entreprises relevant de l’IS ont ainsi amélioré leurs performances d’exploitation en 2015.

  • Alors que les premières ont vu leur Excédent Brut d’Exploitation progresser de plus de 2%, celles relevant de l’IS (le plus souvent des entreprises d’une certaine taille, rappelons-le) ont affiché une progression nettement supérieure à celle de 2014 : +4,7%.
  • Ces entreprises soumises à l’IS ont notamment profité des effets du CICE, qui, en allégeant le montant de leurs charges salariales, a mécaniquement gonflé leurs performances d’exploitation.

L’Excédent Brut d’Exploitation des entreprises relevant des BIC s’est en revanche une nouvelle fois contracté en 2015, avec, qui plus est, une baisse plus prononcée que celle de 2014 (-1,9%, contre -1,5% en 2014). Autrement dit, les plus petites entreprises de la région ont continué à souffrir en 2015.

Quant à la situation des entreprises agricoles de la région, elle a continué à se détériorer. Alors qu’il s’était déjà contracté de plus de 2% en 2014, leur excédent brut d’exploitation a en effet plongé de près de 9% en 2015. Une baisse deux fois plus marquée que ce que l’on observe à l’échelle nationale pour ce type d’entreprises.

Source : Données issues de la base Statexpert – Évolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant.