Analyse annuelle 2019

Performances des TPE/PME bretonnes en 2019 > Résultat net

Résultat net

Rappel

Si le taux de résultat diffère fortement selon les différentes catégories d’entreprises, les comparaisons inter-régimes fiscaux sont impossibles. Selon le régime fiscal, les frais de personnel ne regroupent en effet pas les mêmes éléments, ce qui a un impact direct sur le niveau du taux de résultat net :

  • Entreprises assujetties à l’IS : salaires chargés, y compris la rémunération du chef d’entreprise.
  • Entreprises assujetties à l’IR (BIC, BNC et BA) : salaires chargés, hors rémunération du chef d’entreprise et cotisations du chef d’entreprise.

Bonne nouvelle ! Toutes les entreprises bretonnes de la base Statexpert analysés dans le cadre de cette étude sont parvenues à afficher un résultat net en hausse en 2019. En termes de taux de résultat net, les situations sont toutefois plus contrastées.

  • Les entreprises bretonnes soumises à l’IS ont affiché un résultat net en progression de +3,5% en 2019. C’est moins que la hausse de 2018 et c’est moins que la hausse de leur chiffre d’affaires. Dans ces conditions, leur taux de résultat net s’est contracté en 2019, à 5,1% de leur chiffre d’affaires. C’est certes 0,1 point de plus que le niveau observé en 2017, mais cela demeure inférieur à la moyenne des entreprises françaises de cette catégorie (5,5% du chiffre d’affaires).
  • Les TPE/PME de la région relevant du régime des BICont augmenté leur résultat net de façon soutenue en 2019 (+6%), notamment du fait d’une forte progression de leur résultat exceptionnel. Dans ces conditions, leur taux de résultat net a gagné 0,5 point en 2019, pour s’établir à 12,2% de leur chiffre d’affaires. C’est, là-aussi, légèrement moins que ce que l’on observe au niveau de l’ensemble des entreprises françaises relevant de ce régime fiscal.
  • Les entreprises bretonnes relevant du régime des BNC ont, en revanche, affiché une hausse modeste de leur résultat net en 2019 (+0,8%) ; une hausse par ailleurs inférieure à celle de leur chiffre d’affaires. Leur taux de résultat net s’est donc contracté pour la deuxième année consécutive, pour s’établir à 44,2% de leur chiffre d’affaires. C’est 0,4 point de moins qu’en 2017 et 0,8 point de moins que la moyenne nationale de cette catégorie d’entreprises relevant du régime des BNC.
  • Les TPE/PME relevant des bénéfices agricoles sont celles qui ont enregistré la plus forte progression de leur résultat net en 2019, avec un bond de plus de +20%. Leur taux de résultat net a donc gagné 1 point, à 7,5% de leur chiffre d’affaires. C’est près d’un point de plus qu’en début de période, mais cela reste nettement moins que le niveau observé à l’échelle nationale. En moyenne, dans l’Hexagone, les entreprises agricoles dégagent en effet un taux de résultat net de près de 12% de leur chiffre d’affaires.

Evolution du chiffre d’affaires et tu résultat net des entreprises de la région

Résultat net

Chiffre d’affaires

Entreprises soumises à l’IS

2018

2019

2018

2019

+8,3%

+3,5%

+5,2%

+4,6%

Entreprises relevant des BIC

2018

2019

2018

2019

+0,4%

+6,0%

+1,3%

+1,2%

Entreprises relevant des BNC

2018

2019

2018

2019

+1,4%

+0,8%

+2,1%

+1,0%

Entreprises relevant des BA

2018

2019

2018

2019

+1,3%

+20,5%

+2,4%

+4,5%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant sur trois ans (44 283 entreprises)