Analyse annuelle 2019

Analyse par département > Les performances d’exploitation

Les performances d’exploitation

Vue d’ensemble

L’analyse des performances d’exploitation des entreprises bretonnes de la base Statexpert en fonction de leur taille livre les enseignements suivants :

 

Pour les entreprises soumises à l’IS

L’excédent brut d’exploitation de ces entreprises a progressé dans tous les départements bretons en 2019, sauf dans le Finistère, où il s’est replié pour la deuxième année consécutive.

Cela dit, sur la période 2017-2019, le taux d’excédent brut d’exploitation s’est contracté dans les quatre départements de la région pour les entreprises soumises à l’IS.

In fine, il s’est établi à 6,8% du chiffre d’affaires pour les TPE/PME des Côtes d’Armor et du Morbihan, à 7,7% pour les structures d’Ille-et-Vilaine et à 7,8% pour celles du Finistère. Pour ces deux derniers départements, c’est (légèrement) supérieur à ce que l’on observe au niveau national.

Les TPE/PME bretonnes de la base Statexpert soumises à l’IS ont dégagé un excédent brut d’exploitation moyen de 84 k€ en 2019 (80 k€ en moyenne nationale) :

  • 79 k€ pour les entreprises installées dans les Côtes d’Armor.
  • 88 k€ pour les entreprises installées dans le Finistère.
  • 87 k€ pour les entreprises installées en Ille-et-Vilaine.
  • 79 k€ pour les entreprises installées dans le Morbihan.

 

Pour les entreprises relevant du régime des BIC

Toutes les TPE/PME bretonnes relevant de ce régime ont affiché un excédent brut d’exploitation en hausse en 2019, sachant qu’en 2018, cet indicateur avait baissé, en moyenne, dans les entreprises des Côtes d’Armor et surtout du Finistère.

A l’exception des entreprises des Côtes d’Armor, la hausse de l’excédent brut d’exploitation de 2019 est toutefois demeurée inférieureà celle du chiffre d’affaires, d’où une contraction de leur taux d’excédent brut d’exploitation.

In fine, sur la période 2017-2019, seules les entreprises domiciliées en Ille-et-Vilaine (les plus nombreuses de la base, rappelons-le) sont parvenues à redresser leur taux d’excédent brut d’exploitation.

Notons enfin que seules les entités armoricaines de cette catégorie affichent un taux d’excédent brut d’exploitation supérieur à la moyenne nationale.

Les TPE/PME bretonnes de la base Statexpert relevant du régime des BIC ont dégagé un excédent brut d’exploitation moyen de 32 k€ en 2019 (35 k€ en moyenne nationale) :

  • 34 k€ pour les entreprises installées dans les Côtes d’Armor.
  • 32 k€ pour les entreprises installées dans le Finistère.
  • 33 k€ pour les entreprises installées en Ille-et-Vilaine.
  • 31 k€ pour les entreprises installées dans le Morbihan.

 

Pour les entreprises relevant du régime des BNC

Les entreprises de ce type installées dans les Côtes d’Armor et dans le Finistère ont vu leur excédent brut d’exploitation baisser en 2019. Et seules celles domiciliées dans les Côtes d’Armor ont enregistré une croissance de leur excédent brut d’exploitation supérieure à celle de leur chiffre d’affaires.

In fine, et comme on l’observe dans l’ensemble du pays, le taux d’excédent brut d’exploitation des entreprises bretonnes relevant du régime des BNC s’est contracté dans les quatre départements de la région.

Les TPE/PME bretonnes de la base Statexpert relevant du régime des BNC ont dégagé un excédent brut d’exploitation moyen de 64 k€ en 2019 (75 k€ en moyenne nationale) :

  • 68 k€ pour les entreprises installées dans les Côtes d’Armor.
  • 64 k€ pour les entreprises installées dans le Finistère.
  • 64 k€ pour les entreprises installées en Ille-et-Vilaine.
  • 63 k€ pour les entreprises installées dans le Morbihan.

 

Pour les entreprises relevant des bénéfices agricoles

Les entreprises agricoles installées dans le Finistère ont clairement été les championnes de la croissance en termes d’excédent brut d’exploitation en 2019, compensant ainsi une année 2018 nettement orientée à la baisse. Dans le même temps, les TPE/PME des départements des Côtes d’Armor et du Morbihan ont vu leur excédent brut d’exploitation se contracter.

In fine, sur la période 2017-2019, seules les entreprises agricoles du Finistère affichent un taux d’excédent brut d’exploitation en hausse. Notons que cet indicateur est relativement disparate selon les départements puisqu’il s’échelonne de 20,3% du chiffre d’affaires dans le Finistère à 27,9% en Ille-et-Vilaine. Pour mémoire, la moyenne nationale des entreprises françaises de ce type est de 27,3%.

Les TPE/PME bretonnes de la base Statexpert relevant du régime des bénéfices agricoles ont dégagé un excédent brut d’exploitation moyen de 71 k€ en 2019 (69 k€ en moyenne nationale) :

  • 60 k€ pour les entreprises installées dans les Côtes d’Armor.
  • 100 k€ pour les entreprises installées dans le Finistère.
  • 64 k€ pour les entreprises installées en Ille-et-Vilaine.
  • 67 k€ pour les entreprises installées dans le Morbihan.

Les entreprises soumises à l’IS

    Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brut d’exploitation pour les entreprises de la région soumises à l’IS

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2018

2019

Evolution
2017-2019

2018

2019

Evolution
2017-2019

Côtes d'Armor

-1,4%

+3,7%

+5,0%

+4,6%

Finistère

-7,6%

-5,9%

+4,9%

+4,0%

Ille-et-Vilaine

+1,2%

+7,1%

+5,8%

+5,4%

Morbihan

-1,2%

+1,9%

+4,7%

+4,3%

Total Bretagne

-0,4%

+5,3%

+5,2%

+4,6%

Total France

+1,5%

+4,5%

+5,0%

+4,3%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2017

2018

2019

Evolution
2017-2019

Côtes d'Armor

7,3%

6,8%

6,8%

Finistère

8,0%

7,5%

7,8%

Ille-et-Vilaine

7,9%

7,6%

7,7%

Morbihan

7,4%

7,0%

6,8%

Total Bretagne

7,7%

7,3%

7,3%

Total France

7,9%

7,6%

7,6%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (24 687 entreprises)


Les entreprises relevant du régime des BIC

    Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brut d’exploitation pour les entreprises de la région relevant du régime des BIC

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2018

2019

Evolution
2017-2019

2018

2019

Evolution
2017-2019

Côtes d'Armor

-0,8%

+2,7%

+0,5%

+1,6%

Finistère

-3,2%

+0,4%

+0,9%

+0,9%

Ille-et-Vilaine

+3,1%

+0,8%

+0,8%

+1,4%

Morbihan

+2,5%

+1,0%

+3,0%

+1,1%

Total Bretagne

+0,2%

+1,1%

+1,3%

+1,2%

Total France

+1,1%

+1,2%

+1,5%

+1,1%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2017

2018

2019

Evolution
2017-2019

Côtes d'Armor

16,3%

16,1%

16,2%

Finistère

16,0%

15,4%

15,3%

Ille-et-Vilaine

13,6%

13,9%

13,9%

Morbihan

14,4%

14,3%

14,3%

Total Bretagne

15,0%

14,8%

14,8%

Total France

16,0%

15,9%

16,0%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (9 416 entreprises)


Les entreprises relevant du régime des BNC

    Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brut d’exploitation pour les entreprises de la région relevant du régime des BNC

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2018

2019

Evolution
2017-2019

2018

2019

Evolution
2017-2019

Côtes d'Armor

-1,1%

+2,0%

+1,6%

+1,1%

Finistère

+1,1%

+0,7%

+2,0%

+1,2%

Ille-et-Vilaine

+1,1%

-0,6%

+2,0%

+0,8%

Morbihan

+2,3%

-0,6%

+2,6%

+1,2%

Total Bretagne

+1,0%

+0,2%

+2,1%

+1,0%

Total France

+2,1%

+0,4%

+2,8%

+1,2%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2017

2018

2019

Evolution
2017-2019

Côtes d'Armor

45,1%

43,9%

44,3%

Finistère

44,7%

44,3%

44,0%

Ille-et-Vilaine

43,3%

43,0%

42,4%

Morbihan

43,7%

43,5%

42,7%

Total Bretagne

44,1%

43,6%

43,3%

Total France

45,3%

45,0%

44,7%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (9 259 entreprises)


Les entreprises relevant du régime des BA

    Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brut d’exploitation pour les entreprises de la région relevant du régime des BA

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2018

2019

Evolution
2017-2019

2018

2019

Evolution
2017-2019

Côtes d'Armor

-3,2%

-0,6%

+3,9%

+2,6%

Finistère

-10,4%

+25,7%

+0,1%

+8,4%

Ille-et-Vilaine

-0,1%

+5,2%

+2,6%

+3,7%

Morbihan

+8,7%

-4,8%

+3,8%

+2,4%

Total Bretagne

-0,3%

+5,3%

+2,4%

+4,5%

Total France

+15,6%

+1,5%

+5,7%

+3,3%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2017

2018

2019

Evolution
2017-2019

Côtes d'Armor

23,9%

22,3%

21,6%

Finistère

19,6%

17,5%

20,3%

Ille-et-Vilaine

28,2%

27,5%

27,9%

Morbihan

24,4%

25,5%

23,7%

Total Bretagne

23,7%

23,1%

23,2%

Total France

25,5%

27,8%

27,3%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (921 entreprises)

L’excédent brut d’exploitation et le résultat net moyens

L’excédent brut d’exploitation moyen

  • Excédent brut d’exploitation moyen 2019 des entreprises bretonnes par régime fiscal et par département

EBE en k€

IS

BIC

BNC

BA

Total

Côtes d'Armor

79

34

68

60

67

Finistère

88

32

64

100

68

Ille-et-Vilaine

87

33

64

64

72

Morbihan

79

31

63

67

65

Total Bretagne

84

32

64

71

69

Total France

80

35

75

69

71

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant d’entreprises

Le résultat net moyen

  • Résultat net moyen 2019 des entreprises bretonnes par régime fiscal et par département

Résultat net en k€

IS

BIC

BNC

BA

Total

Côtes d'Armor

53

30

69

21

50

Finistère

59

25

65

42

51

Ille-et-Vilaine

66

29

65

19

58

Morbihan

54

25

65

17

49

Total Bretagne

59

27

66

23

53

Total France

57

28

75

30

55

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant d’entreprises