Analyse annuelle 2018

Analyse par taille d’entreprises > EBE

Excédent brut d’exploitation

Vue d’ensemble

L’analyse des performances d’exploitation des entreprises bretonnes de la base Statexpert en fonction de leur taille livre les enseignements suivants :

  • Au sein des TPE/PME soumises à l’IS[1], ce sont clairement les plus grandes qui s’en sortent le mieux en termes de performances.
  • Seules les entreprises réalisant plus de 7,5 M€ de chiffre d’affaires moyen sur les trois dernières années sont, en effet, parvenues à afficher un excédent brut d’exploitation en hausse en 2018. Notons toutefois que si leur EBE a progressé de façon plus marquée qu’en 2017 (+3,8%, contre +3,3%), cette croissance est demeurée inférieure à celle de l’activité. Dans ces conditions, leur taux d’excédent brut d’exploitation a abandonné 0,1 point entre 2016 et 2018, pour s’établir à 5,3% de leur chiffre d’affaires (soit légèrement moins que ce que l’on observe au niveau national pour ce type d’entreprises).
  • Les trois autres catégories ont affiché un EBE en baisse en 2018, la baisse la plus marquée étant recensée au sein de la tranche 2 (chiffre d’affaires moyen compris entre 150 et 750 k€). Leur excédent brut d’exploitation s’est en effet contracté de près de 6% en 2018 et leur taux d’excédent brut d’exploitation a perdu près d’1 point sur la période 2016-2018, pour s’établir à 9,3% de leur chiffre d’affaires (ce qui reste toutefois supérieur au niveau de l’ensemble des entreprises françaises de cette taille).
  • In fine, toutes les tranches de TPE/PME bretonnes soumises à l’IS affichent un taux d’excédent brut d’exploitation en repli sur la période 2016-2018. Un phénomène que l’on observe également à l’échelle nationale pour ces entreprises.
  • Les TPE/PME relevant des BIC n’ont pas non plus été flamboyantes, en 2018, en termes de performances d’exploitation.
  • Seules les TPE de la tranche 2 (entre 150 et 750 k€ de chiffre d’affaires) sont en effet parvenues à afficher un excédent brut d’exploitation en hausse en 2018. Mais, d’une part, cette hausse a été modeste (+0,4%) ; d’autre part, elle a été inférieure à celle de leur chiffre d’affaires.
  • Dans ces conditions, leur taux d’EBE s’est une nouvelle fois contracté en 2018, repassant sous la barre des 14% de leur chiffre d’affaires. Soulignons par ailleurs que toutes les tranches d’entreprises relevant des BIC[2] affichent un taux d’excédent brut d’exploitation en baisse sur la période 2016-2018. Un phénomène que, là-aussi, on observe également à l’échelle nationale.
  • Les TPE/PME relevant des BNC ont connu une situation plus favorable en matière de performances d’exploitation :
  • Les trois tranches d’entreprises analysées dans le cadre de cette étude[3] ont en effet affiché un EBE en hausse en 2018, sachant que ce sont les entreprises de la tranche 3 (entre 750 k€ et 7,5 M€ de chiffre d’affaires annuel moyen sur trois ans) qui ont enregistré la croissance la plus soutenue : +2%.
  • Cela dit, sur la période 2016-2018, seules les TPE/PME relevant des BIC de la tranche 3 sont parvenues à redresser leur taux d’excédent brut d’exploitation (du fait d’une année 2017 très bien orientée). A 37,6% de leur chiffre d’affaires, il reste néanmoins inférieur à ce que l’on observe à l’échelle nationale pour cette catégorie d’entreprises.
  • Pour les entreprises bretonnes relevant du régime des bénéfices agricoles[4], les situations sont également contrastées.
  • Les TPE réalisant moins de 150 k€ de chiffre d’affaires annuel moyen sur trois ans ont affiché un EBE en hausse de plus de +5% en 2018, alors qu’elles avaient déjà enregistré de bonnes performances en 2017.
  • L’excédent brut d’exploitation des entreprises réalisant entre 150 et 750 k€ de chiffre d’affaires s’est en revanche contracté de près de 4% en 2018. Cela dit, cette baisse intervient après une très forte hausse en 2017.
  • In fine, ces deux tranches d’entreprises sont parvenues à redresser leur taux d’excédent brut d’exploitation sur la période 2016-2018. Un taux qui demeure malgré tout inférieur à la moyenne des entreprises françaises de ce type.

[1] Plus de la moitié des entreprises de la base Statexpert.

[2] Les entreprises relevant des BIC de la tranche 4 ne sont pas assez nombreuses pour être présentées dans cette analyse.

[3] Les entreprises relevant des BNC de la tranche 4 ne sont pas non plus assez nombreuses pour être analysées.

[4] Pour des questions de taille des échantillons, seules les entreprises des tranches 1 et 2 ont été analysées dans le cadre de cette étude.

Les entreprises soumises à l’IS

Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brutd’exploitation pour les entreprises de la région soumises à l’IS

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2017

2018

Evol.
2016-2018

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

+2,5%

-2,6%

+1,2%

+0,9%

150-750 k€

+1,3%

-5,9%

+2,6%

+2,5%

750 k€-7,5 M€

+3,8%

-1,5%

+4,2%

+4,1%

7,5-50 M€

+3,3%

+3,8%

+4,5%

+5,6%

Total

+3,1%

-0,9%

+4,0%

+4,4%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2016

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

26,2%

26,6%

25,6%

150-750 k€

10,2%

10,1%

9,3%

750 k€-7,5 M€

7,8%

7,8%

7,4%

7,5-50 M€

5,4%

5,3%

5,3%

Total

7,6%

7,6%

7,2%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (24 841 entreprises)


· Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brut d’exploitation pour l’ensemble des entreprises françaises soumises à l’IS

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2017

2018

Evol.
2016-2018

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

+0,3%

-4,9%

+0,5%

+0,4%

150-750 k€

+1,4%

-5,0%

+2,6%

+2,3%

750 k€-7,5 M€

+5,8%

+0,5%

+4,5%

+4,4%

7,5-50 M€

+5,4%

+1,5%

+5,1%

+4,9%

Total

+4,5%

-0,6%

+4,3%

+4,2%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2016

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

19,7%

19,7%

18,6%

150-750 k€

9,6%

9,5%

8,8%

750 k€-7,5 M€

7,7%

7,8%

7,5%

7,5-50 M€

5,8%

5,9%

5,7%

Total

7,6%

7,7%

7,3%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant sur trois ans (545 037 entreprises)


Les entreprises relevant du régime des BIC

Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brutd’exploitation pour les entreprises de la région relevant des BIC

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2017

2018

Evol.
2016-2018

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

-1,0%

-1,0%

-0,3%

+0,7%

150-750 k€

-2,5%

+0,4%

-0,4%

+1,4%

750 k€-7,5 M€

-2,0%

-2,6%

+2,3%

+1,5%

7,5-50 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Total

-1,8%

-0,7%

+0,5%

+1,2%

ì

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2016

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

25,4%

25,2%

24,8%

150-750 k€

14,4%

14,1%

13,9%

750 k€-7,5 M€

9,3%

8,9%

8,6%

7,5-50 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Total

15,2%

14,8%

14,6%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (10 119 entreprises)


Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brutd’exploitation pour l’ensemble des entreprises françaises relevant des BIC

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2017

2018

Evol.
2016-2018

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

-0,8%

-0,5%

-0,5%

+0,1%

150-750 k€

-0,7%

+0,2%

+0,3%

+1,3%

750 k€-7,5 M€

-2,6%

+0,0%

+0,8%

+1,4%

7,5-50 M€

-2,5%

+3,2%

+3,3%

+3,6%

Total

-1,2%

-0,1%

+0,4%

+1,2%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2016

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

26,7%

26,6%

26,4%

150-750 k€

15,7%

15,5%

15,4%

750 k€-7,5 M€

9,9%

9,6%

9,4%

7,5-50 M€

8,2%

7,8%

7,7%

Total

16,0%

15,7%

15,5%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant sur trois ans (168 101 entreprises)


Les entreprises relevant du régime des BNC

Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brutd’exploitation pour les entreprises de la région relevant du régime des BNC

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2017

2018

Evol.
2016-2018

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

-0,4%

+0,3%

+1,2%

+1,2%

150-750 k€

+1,9%

+1,5%

+1,5%

+0,2%

750 k€-7,5 M€

+10,8%

+2,0%

+7,7%

+3,3%

7,5-50 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Total

+2,1%

+0,6%

+2,6%

+1,7%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2016

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

46,9%

46,1%

45,7%

150-750 k€

44,4%

44,2%

43,6%

750 k€-7,5 M€

37,0%

38,1%

37,6%

7,5-50 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Total

43,9%

43,7%

43,2%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (10 119 entreprises)


Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brutd’exploitation pour l’ensemble des entreprises françaises relevant des BNC

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2017

2018

Evol.
2016-2018

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

+0,8%

+0,9%

+1,4%

+1,6%

150-750 k€

+1,4%

+1,4%

+1,8%

+1,9%

750 k€-7,5 M€

+3,0%

+8,6%

+3,6%

+3,9%

7,5-50 M€

+3,1%

+5,5%

+3,2%

+4,1%

Total

+1,9%

+1,8%

+2,2%

+2,3%

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2016

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

47,6%

47,3%

47,0%

150-750 k€

45,1%

44,9%

44,7%

750 k€-7,5 M€

40,0%

40,3%

40,3%

7,5-50 M€

39,0%

39,0%

39,5%

Total

44,7%

44,6%

44,4%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant sur trois ans (194 784 entreprises)


Les entreprises relevant du régime des BA

Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brutd’exploitation pour les entreprises de la région relevant du régime des BA

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2017

2018

Evol.
2016-2018

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

+6,8%

+5,1%

-1,6%

+3,6%

150-750 k€

+21,1%

-3,8%

+4,4%

+3,0%

750 k€-7,5 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

7,5-50 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Total

+18,8%

-5,2%

ì

+4,1%

+2,3%

ì

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2016

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

25,7%

27,9%

28,3%

150-750 k€

23,5%

27,2%

25,4%

750 k€-7,5 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

7,5-50 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Total

21,0%

23,9%

22,2%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (939 entreprises)


Evolution de l’excédent brut d’exploitation et du taux d’excédent brutd’exploitation pour l’ensemble des entreprises françaises relevant des BA

Excédent brut d’exploitation

Chiffre d’affaires

2017

2018

Evol.
2016-2018

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

+4,0%

+9,7%

-1,8%

+4,5%

150-750 k€

-3,5%

+16,9%

-0,8%

+6,2%

750 k€-7,5 M€

+3,0%

+8,6%

+3,6%

+3,9%

7,5-50 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Ns

Total

-1,0%

+14,2%

ì

-0,1%

+5,4%

ì

Taux d’excédent brut d’exploitation (EBE / CA)

2016

2017

2018

Evol.
2016-2018

Moins de 150 k€

27,2%

28,9%

30,3%

150-750 k€

26,5%

25,8%

28,4%

750 k€-7,5 M€

20,0%

19,9%

20,8%

7,5-50 M€

Ns

Ns

Ns

Ns

Total

25,4%

25,2%

27,3%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant sur trois ans (29 356 entreprises)