Analyse annuelle 2018

Analyse par secteurs d’activité > Hébergement – restauration

Les chiffres clés des TPE/PME de l’hébergement-restauration

Le chiffre d’affaires des entreprises bretonnes du secteur de l’hébergement-restauration a évolué de façon légèrement moins prononcée que celui de l’ensemble des entreprises françaises du secteur en 2018. Les TPE/PME de la région se sont, en revanche, montrées nettement plus dynamiques en matière d’investissement.

  • En 2018, les TPE/PME du secteur de l’hébergement-restauration ont vu leur chiffre d’affaires progresser de +2,1%, soit 0,3 point de moins que ce que l’on observe à l’échelle nationale dans le secteur. Notons par ailleurs que les plus petites entreprises du secteur ont continué de souffrir en Bretagne, avec une contraction de leur activité de près de 1%.
  • En dépit de cette croissance un peu plus faible que la moyenne nationale, les professionnels bretons du secteur de l’hébergement-restauration ont été très offensifs en matière d’investissement en 2018, avec des dépenses en hausse de plus de +12% (contrairement à ce que l’on observe à l’échelle nationale où les dépenses se sont une nouvelle fois réduites).
  • Notons toutefois que cette forte hausse des dépenses d’investissement dans le secteur est très largement imputable au dynamisme des plus grandes PME bretonnes du secteur. Les dépenses des entreprises de la tranche 4 (plus de 7,5 M€ de chiffre d’affaires) ont en effet flambé en 2018 (plus de 30% de croissance), ce qui s’explique très certainement par le lancement de quelques grands projets par des poids lourds régionaux du secteur[1].

[1] Les investissements peuvent en effet être vite conséquents dans le secteur, ce qui explique que quelques projets puissent avoir une influence importante sur l’évolution globale à l’échelle du secteur.

Les chiffres clés des TPE/PME de l’hébergement-restauration

2017

2018

Evolution
2016-2018

Chiffre d’affaires moyen

379 k€

387 k€

Chiffre d’affaires

+2,6%

+2,1%

Marge commerciale

+0,4%

+1,0%

Valeur ajoutée

+2,9%

+2,0%

Investissement

+0,8%

+12,5%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (3 718 entreprises)


Les chiffres clés de l’ensemble des TPE/PME françaises du secteur de l’hébergement-restauration

2017

2018

Evolution
2016-2018

Chiffre d’affaires moyen

486 k€

498 k€

Chiffre d’affaires

+2,7%

+2,4%

Marge commerciale

+1,4%

+0,6%

Valeur ajoutée

+2,8%

+2,5%

Investissement

-5,5%

-3,2%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant sur trois ans (59 196 entreprises)

Les comptes d’exploitation types

Précisions méthodologiques

Sont présentés ci-après les comptes d’exploitation types des TPE/PME de la base Statexpert pour les années 2016, 2017 et 2018.

Comme indiqué précédemment, compte tenu des divergences des régimes fiscaux, qui affectent la présentation des comptes des entreprises, un compte d’exploitation type pour chaque régime fiscal est présenté.

Les tableaux avec les lignes de titres en rouge détaillent les comptes d’exploitation types des TPE/PME bretonnes du secteur, alors que les tableaux avec les lignes de titres en bleu retracent les comptes d’exploitation types de l’ensemble des TPE/PME françaises du secteur.

Vue d’ensemble

Comme c’était le cas pour les entreprises de la construction, les TPE/PME bretonnes du secteur de l’hébergement-restauration relevant des BIC ont affiché un excédent brut d’exploitation en hausse en 2018, ce qui n’a pas été le cas des structures soumise à l’IS. Mais comme c’était également le cas pour les entreprises de la construction, toutes les TPE/PME du secteur de l’hébergement-restauration, quel que soit leur statut, ont dû composer avec une contraction de leur taux d’excédent brut d’exploitation sur la période 2016-2018.

  • Les entreprises du secteur soumises à l’IS ont ainsi enregistré une baisse de plus de 4% de leur excédent brut d’exploitation en 2018, alors que celui des entreprises relevant du régime BIC a progressé de +2,2%. Dans les deux cas, les entreprises bretonnes affichent des performances en retrait des entreprises du secteur au niveau national.
  • Ces deux catégories d’entreprise ont par ailleurs affiché un taux d’excédent brut d’exploitation en baisse sur la période 2016-2018. A 12,7% de leur chiffre d’affaires pour les TPE/PME soumises à l’IS et à 18% pour celles relevant des BIC, ce taux d’excédent brut d’exploitation demeure toutefois supérieur à ce que l’on observe à l’échelle nationale pour les entreprises de ce type. Pour les structures soumises à l’IS, l’écart est même de plus de 2 points en faveur des entreprises bretonnes.

Les entreprises soumises à l’IS

Comptes d’exploitation types des entreprises bretonnes
du secteur de l’hébergement-restauration soumises à l’IS

2016

En % du CA

2017

En % du CA

2017/16

2018

En % du CA

2018/17

Chiffre d’affaires moyen en k€

507 k€

524 k€

+3,4%

536 k€

+2,2%

Chiffre d’affaires (base 100)

100,0

100,0

+3,4%

100,0

+2,2%

Marge commerciale

33,1

32,2

+0,9%

31,9

+1,0%

Valeur ajoutée

49,6

49,8

+3,7%

49,6

+1,8%

Charges de personnel

34,7

34,9

+4,0%

35,4

+3,6%

Excédent brut d’exploitation

13,5

13,5

+4,0%

12,7

-4,1%

Résultat net avant IS

4,3

4,6

+11,3%

4,8

+6,2%

Impôt sur les sociétés

1,5

1,7

+13,0%

1,6

-5,2%

Résultat net après IS

5,8

6,3

+11,7%

6,4

+3,2%

Investissements (en % du CA)

6,5%

6,4%

+2,6%

7,0%

+11,2%

BFR (en jours de CA)

-16,8

-17,3

-0,5

-17,0

0,3

Trésorerie (en % du total bilan)

18,0%

19,6%

+11,4%

20,1%

+5,9%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (2 181 entreprises)

Note : les variations 2017/2016 et 2018/2017 sont calculées à partir des données brutes en €.

Compte d’exploitation type de l’ensemble des TPE/PME
du secteur de l’hébergement-restauration soumises à l’IS

2016

En % du CA

2017

En % du CA

2017/16

2018

En % du CA

2018/17

Chiffre d’affaires moyen

590 k€

608 k€

+3,0%

624 k€

+2,5%

Chiffre d’affaires (base 100)

100,0

100,0

+3,0%

100,0

+2,5%

Marge commerciale

19,2

19,0

+2,0%

18,7

+0,6%

Valeur ajoutée

46,3

46,4

+3,2%

46,4

+2,4%

Charges de personnel

34,0

33,9

+2,8%

34,1

+3,1%

Excédent brut d’exploitation

10,6

10,9

+5,7%

10,5

-1,2%

Résultat net avant IS

2,5

2,9

+17,7%

3,2

+12,1%

Impôt sur les sociétés

1,2

1,3

+9,0%

1,3

+1,4%

Résultat net après IS

3,7

4,2

+14,9%

4,4

+8,8%

Investissements (en % du CA)

8,4%

7,7%

-5,7%

7,3%

-3,3%

BFR (en jours de CA HT)

-14,8

-14,9

-0,1

-14,8

+0,1

Trésorerie (en % du total bilan)

14,8%

15,8%

+8,7%

16,3%

+4,8%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant sur trois ans (41 303 entreprises)

Note : les variations 2017/2016 et 2018/2017 sont calculées à partir des données brutes en €.

Les entreprises relevant des BIC

Comptes d’exploitation types des entreprises bretonnes
du secteur de l’hébergement-restauration relevant des BIC

2016

En % du CA

2017

En % du CA

2017/16

2018

En % du CA

2018/17

Chiffre d’affaires moyen en k€

173 k€

172 k€

-0,7%

175 k€

+1,8%

Chiffre d’affaires (base 100)

100,0

100,0

-0,7%

100,0

+1,8%

Marge commerciale

37,3

37,1

-1,2%

36,7

+0,8%

Valeur ajoutée

47,9

47,9

-0,7%

48,4

+2,8%

Charges de personnel

27,1

27,6

+0,9%

27,6

+2,0%

Excédent brut d’exploitation

18,3

17,9

-2,9%

18,0

+2,2%

Résultat net

12,6

12,9

+1,8%

13,3

+4,7%

Investissements (en % du CA)

4,5%

4,1%

-9,6%

4,9%

+21,8%

BFR (en jours de CA)

-24,6

-24,1

+0,6

-26,0

-1,9

Trésorerie (en % du total bilan)

11,7%

12,6%

+4,6%

13,9%

+11,4%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (1 537 entreprises)

Note : les variations 2017/2016 et 2018/2017 sont calculées à partir des données brutes en €.

Compte d’exploitation type de l’ensemble des TPE/PME
du secteur de l’hébergement-restauration relevant des BIC

2016

En % du CA

2017

En % du CA

2017/16

2018

En % du CA

2018/17

Chiffre d’affaires moyen

204 k€

205 k€

+0,2%

208 k€

+1,7%

Chiffre d’affaires (base 100)

100,0

100,0

+0,2%

100,0

+1,7%

Marge commerciale

26,7

26,3

-1,2%

26,0

+0,6%

Valeur ajoutée

47,2

47,2

+0,4%

47,7

+2,7%

Charges de personnel

27,4

27,8

+1,5%

27,7

+1,3%

Excédent brut d’exploitation

17,1

16,9

-0,9%

17,2

+3,1%

Résultat net

11,5

11,6

+1,2%

12,5

+9,8%

Investissements (en % du CA)

5,4%

5,2%

-3,3%

5,0%

-1,9%

BFR (en jours de CA HT)

-24,2

-24,8

-0,6

-25,6

-0,7

Trésorerie (en % du total bilan)

11,9%

12,6%

+4,2%

13,5%

+7,2%

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant sur trois ans (17 861 entreprises)

Note : les variations 2017/2016 et 2018/2017 sont calculées à partir des données brutes en €.