Analyse annuelle 2017

Analyse par secteurs d’activité > Hébergement – restauration

Les professionnels bretons de l’hébergement-restauration se portent mieux que la moyenne des entreprises françaises du secteur.

  • En 2017, les TPE/PME bretonnes du secteur de l’hébergement-restauration ont vu leur chiffre d’affaires progresser de +2,0%, soit 0,6 point de plus que la moyenne des TPE/PME françaises du secteur. Notons par ailleurs que ces entreprises bretonnes avaient mieux résisté en 2016, alors que certaines régions avaient lourdement souffert des répercussions des attentats de Paris (fin 2015) et de Nice (été 2016).
  • Ici encore, on observe toutefois des disparités, en matière de progression de l’activité, selon la taille des entreprises considérées. Si les PME du secteur de plus de 750 k€ de chiffre d’affaires affichent une croissance solide de près de +4%, les entreprises de taille plus petite enregistrent une croissance beaucoup plus modeste (+0,6%).
  • Forts de ce dynamisme de la filière touristique bretonne, les professionnels du secteur de l’hébergement-restauration ont continué d’être très offensifs en matière d’investissement en 2017, avec des dépenses en hausse de plus de +7% (contrairement à ce que l’on observe à l’échelle nationale où les dépenses se sont une nouvelle fois réduites[1]).

[1] La proportion de chiffre d’affaires dédiées aux investissements dans les TPE/PME bretonnes de l’hébergement-restauration demeure tout de fois (légèrement) plus faible que ce que l’on observe au niveau national pour ce secteur.