Analyse annuelle 2016

Analyse par taille (en vol. CA) > Chiffre d’affaires

L’analyse des performances des TPE/PME bretonnes montre que la croissance de l’année 2016 a clairement été une fonction croissante de la taille ; avec d’un côté des entreprises d’une certaine taille qui font preuve d’un grand dynamisme et, de l’autre, des plus petites structures qui continuent de souffrir.

  • Ce sont les 184 entreprises de la base Statexpert réalisant entre 7,5 et 50 M€ qui affichent la plus forte évolution sur la période 2014-2016. Ces entreprises sont par ailleurs les seules à avoir vu la croissance de leur chiffre d’affaires s’accélérer en 2016 (1).
  • Les entreprises des tranches 150-750 k€ et 750 k€-7,5 M€ de chiffre d’affaires annuel ont, de nouveau, vu leur chiffre d’affaires progresser en 2016, mais de façon sensiblement moins marquée que ce que l’on observait en 2015. In fine, ces entreprises affichent néanmoins une croissance cumulée soutenue sur la période de référence.
  • La situation des plus petites entreprises de notre échantillon reste en revanche préoccupante. Certes, la méthodologie tend à « pénaliser » ces entreprises (2), mais leur chiffre d’affaires s’est tout de même contracté de 6% en 2016, alors qu’il avait déjà baissé de 0,5% l’année précédente. Notons toutefois que la baisse du chiffre d’affaires des entreprises bretonnes de cette taille est moins prononcée que celle observable à l’échelle du pays (3).

(1) Rappelons toutefois que ces entreprises sont peu nombreuses, ce qui peut influer sur l’ampleur des évolutions constatées.

(2) Se reporter au point méthodologique du début de chapitre pour plus d’explications.

(3) Sur l’ensemble des deux années, la baisse cumulée de l’ensemble des entreprises françaises de cette taille flirte avec les 9%.