Analyse annuelle 2016

Analyse par secteur > Agriculture / sylviculture / pêche

Après une année 2015 bien orientée, 2016 a été difficile pour les entreprises bretonnes du secteur agriculture-sylviculture-pêche.

Cette baisse d’ensemble du chiffre d’affaires des entreprises bretonnes du secteur, plus prononcée que ce que l’on observe à l’échelle nationale, masque des évolutions contrastées selon la taille des entreprises analysées. Plus les entreprises agricoles sont de petite taille, plus la baisse de leur chiffre d’affaires a été prononcée en 2016.

Il est toutefois intéressant de noyer que le constat est inversé lorsque l’on analyse les performances d’exploitation de ces entreprises.

  • Alors que le taux d’excédent brut d’exploitation des TPE/PME du secteur relevant des BIC s’est redressé entre 2014 et 2016 (à près de 20% de leur chiffre d’affaires), celui des structures soumises à l’IS et de celles de TPE relevant des bénéfices agricoles s’est en effet contracté sur la période.
  • Le taux d’excédent brut d’exploitation des entreprises du secteur agricole s’est finalement établi, en moyenne, à 10,7% du chiffre d’affaires pour les premières et à 18,7% pour les secondes.

Dans ces conditions, les entreprises bretonnes du secteur sont globalement restées prudentes en matière d’investissement (1), avec des dépenses en très légère baisse par rapport à 2015.

  • Notons tout de même la croissance soutenue des dépenses engagées par les entreprises relevant des bénéfices agricoles.
  • Un rebond qui doit toutefois plus être interprété comme un rebond après une année 2015 de forte baisse que comme une véritable remontée de la confiance des agriculteurs bretons relevant du régime des BA.

(1) Des investissements qui sont proportionnellement très élevés dans le secteur (aux alentours de 20% du chiffre d’affaires des exploitants).

Source : Données issues de la base Statexpert – Evolutions annuelles sur la base d’un périmètre constant (1 179 entreprises)